Base de connaissances : Services > Panneaux de Contrôle > CPX
Afin de modifier l'apparence du CPX (Panneau de controle), il faut tout d'abort sauvegarder le template actuel en cas d'erreur :

 -> Se connecter au serveur en "root"

 -> Aller dans le répertoire "/usr/local/cp/templates"  ( cd /usr/local/cp/templates )

 -> Faire une copie du répertoire "default" ( cp -r default default.bak )

 -> Aller dans le répertoire "/usr/local/cp/cpimages"  ( cd /usr/local/cp/cpimages )

 -> Faire une copie du répertoire "brandx" ( cp -r brandx brandx.bak ) 

Ensuite vous pouvez editer à votre guise les fichiers du repertoire "/usr/local/cp/templates/default" qui contient les page html du cpx, ainsi que modifier
les images du repertoire "/usr/local/cp/cpimages/brandx".


Vous pouvez aussi pour simplifier l'edition de la template du cpx, rendre ces fichier directement accessible en ftp : 

 -> Choississez le repertoire d'un site ou vous avez un acces ftp, dans cette exemple nous choisirons le répertoire "/home/maitre1/www" qui est
    accessible en ftp par l'utilisateur "maitre1"

 -> Aller dans le répertoire "/home/maitre1/www" ( cd /home/maitre1/www )

 -> Créer un répertoire qui va contenir le template du CPX, par exemple "cpx_template" ( mkdir cpx_template )

 -> Aller dans le répertoire que vous venez de créer ( cd cpx_template )

 -> Déplacer le répertoire "/usr/local/cp/templates/default" ( mv /usr/local/cp/templates/default ./ )

 -> Déplacer le répertoire "/usr/local/cp/cpimages/brandx" ( mv /usr/local/cp/cpimages/brandx ./ )

 -> Créer un lien symbolique de votre répertoire default vers /usr/local/cp/templates/default ( ln -s default /usr/local/cp/templates/default )

 -> Créer un lien symbolique de votre répertoire brandx vers /usr/local/cp/templates/brandx ( ln -s brandx /usr/local/cp/templates/brandx )

Vous pouvez maintenant modifier le template du cpx directement à partir de votre client ftp en editant les fichier du répertoire "cpx_template/default"
et en changeant les images du réperoire "cpx_template/brandx"
Cordialement,
Le support Technique.

 

Sendmail conserve la liste des domaines qu'il considère comme local dans un fichier texte, celui-ci se trouve à l'emplacement suivant :

 

/etc/mail/local-host-names

 

Il contient un domaine par ligne. Si votre domaine n'héberge pas ses emails sur la plateforme il faut bien vérifier que le domaine en question n'est PAS dans cette liste. Par exemple sur un VPS les interfaces d'administrations ajoutent automatiquement le domaine à ce fichier. Il convient alors de le modifier après avoir configuré le site.

 

Pour ceci éditez le fichier et supprimez (ou commentez avec un #) la ligne ou se trouve le domaine. Connectez vous en ssh sur le serveur et tappez la commande suivante en tant que "root" :

nano -w /etc/mail/local-host-names

 

ceci vous permet d'editer le fichier (en tant que root). Supprimez la ligne contenant le domaine puis sauvegardez le fichier ainsi modifié (ctrl-x).

 

Pour que Sendmail relise le fichier il faut le redémarer, pour ceci utilisez la commande

restart_sendmail

sur un VPS v2, ou

/etc/init.d/sendmail restart

sur un dédié

Ainsi sendmail ne reconnais plus ce domaine comme local et renvoit les emails vers le bon serveur (celui configuré dans les champs MX du domaine).


Cordialement,
Ghislain ADNET.
AQUEOS.